Text Size
25 Aug, 2019
SUIVRE L’ACTUALITÉ SUR FACEBOOK

Les partenaires

CCAR : l’essentiel au quotidien

La Communauté de communes de l’Alta Rocca (CCAR) était présente sur A Festa di l’Oliu Novu pour affirmer sa volonté de soutenir les initiatives qui participent à l’animation du territoire. Partenaire financier et appui logistique de la foire, la CCAR tenait un stand consacré à son action de proximité au service de l’Alta Rocca et de ses habitants.
C’est ainsi qu’une exposition s’offrait à la lecture des visiteurs qui déclinait les principales actions de proximité de la CCAR au service du cadre de vie et du développement du territoire et sa détermination à offrir l’essentiel au quotidien.

Solidarité et qualité de vie

Une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Revalorisation Rurale (OPAHRR) est actuellement proposée aux propriétaires désirant un accompagnement technique et financier pour rénover leur logement. (Renseignements)
Portage de repas aux personnes fragiles et isolées, Contrats Éducatifs Locaux (CEL) pour offrir activités sportives et culturelles aux enfants, soutien à la vie associative… autant d’actions qui favorisent la cohésion sociale et l’équité du territoire. Un atelier poterie s’est tenu le dimanche sur stand de la CCAR, animé par Carole Lanfranchi.

Cadre de vie et préservation du patrimoine

La collecte et le tri sélectif des ordures sont essentiels à la préservation du patrimoine naturel. Mais la CCAR mène nombre d’autres actions en faveur de l’environnement : Le programme Natura 2000 pour préserver les sites du Cuscionu et de Bavella, la défense des forêts contre les incendies, la lutte contre le cynips qui menace les châtaigneraies…
La préservation de notre identité est aussi une préoccupation, avec un projet de charte des us, coutumes et savoir-faire.
Une table ronde sur la connaissance du geste à travers la langue était d’ailleurs s’est d’ailleurs tenue le samedi dans la salle du gîte, animée par Francescu Maria Luneschi, Docteur en sciences du langage, auteur d’une thèse sur le vocabulaire corse de l’élevage ovin et caprin et Elise Muglioni qui présentait sa thèse en cours de rédaction : Pane è cumpane : la tradition culinaire en Corse, lexique et usages.

Le petit patrimoine bâti : lavoirs, fontaines, fours… sont une richesse culturelle du territoire. Leur réhabilitation contribue à la mise en réseau des villages et hameaux, mais aussi à l’essor économique et à l’attractivité touristique.

Développement touristique

La valorisation du territoire permet une offre touristique attractive et respectueuse des us et coutumes. C’est ainsi qu’un parcours autour de l’archéologique est à l’étude qui relierait le Musée de Levie aux sites de Cucuruzzu et Capula pour rejoindre ensuite le jardin botanique de Quenza et le site archéologique de Cuciurpula à Serra-di-Scopamena. Cette offre nouvelle contribuera à compléter la lignée des sentiers patrimoniaux de Sainte-Lucie-de-Tallano et de Serra-di-Scopamena et des sentiers de Carbini et de Sari-Solenzara. (Pour en savoir plus sur l’offre touristique en Alta Rocca)

Le Parc Naturel Régional de la Corse


Le PNRC présentait son projet de charte du syndicat mixte en faveur de la préservation de la biodiversité qui regroupera 180 communes. Sur ce vaste territoire se décline une nature exceptionnelle et fragile. Un aperçu de cette richesse était présentée au travers une exposition déclinant la diversité de la faune et de la flore du maquis et de la montagne.

Chambre d’Agriculture de Corse du Sud


Marion Dubois présentait les différentes techniques de greffe de l’olivier à un public studieux.

RCFM, partenaire d’A Festa di l’Oliu Novu

Kristina Luzi et le caméraman de RCFM ont parcouru la foire durant les deux jours pour relater la foire et présenter ses participants sur la page facebook de RCFM.

 

Partager